Appareils VMM : géométrie

Géométrie des appareils de voie VMM ®

Fidélité d'abord

Les appareils de voie VMM sont aussi fidèles que possibles à leurs originaux, contrairement à certains systèmes de voie industriels où l'aspect "pratique et catalogue" est une contrainte fort respectable.
Le système des rayons numérotés R5, R6 etc. n'est pas adopté ici puisque les rayons des appareils réels sont respectés.
Vous ne trouverez pas non plus dans la collection VMM de petits coupons tout prêts pour raccorder l'appareil X à l'appareil Y comme dans la belle image du catalogue, il faudra les faire vous-mêmes...
Pour l'étape nécessaire du tracé, le modéliste dispose de logiciels de tracé fort efficaces pour créer et imprimer un plan.
Nous avons développé deux bibliothèques d'appareils de voie VMM pour les logiciels ci-contre.
Ces fichiers sont des archives compressées dont le nom inclut le numéro de version.
Ainsi, vous saurez si nous avons modifié l'archive choisie depuis votre dernière visite en revenant voir cette page !
La bibliothèque qu'ils contiennent, par contre, conservera le même nom pour remplacer la précédente lors d'un changement de version.
Pour décompresser cette archive, ouvrez la et suivez les instructions de votre logiciel de décompression favori.

Bibliothèque VMM sous Raily4

Procédure à suivre :
  • Munissez vous du logiciel Raily 4 soumis à une licence d'utilisation, respectez-la !
    Ce logiciel est édité par Enigon.
    RAILY for Windows
    Ursprungstr. 103
    CH-3053 Münchenbuchsee
    E-mail: module (at) enigon.com
    (remplacer (at) par une arrobase et supprimer les espaces)
  • Téléchargez la bibliothèque depuis notre page de téléchargements ou par ce lien direct :
    ElementsVMM_Raily4_v1_1.zip
  • Collez la bibliothèque VMM décompressée dans le dossier Modules du répertoire où vous avez installé Raily4, généralement le dossier Program files de votre ordinateur.
  • Suivez les instructions du logiciel pour afficher les bibliothèques voulues lors de l'édition - ce filtrage est simple, mais la documentation de ce logiciel n'est pas notre propos !

 

Biblliothèque VMM sous XTrkCAD

Procédure à suivre :
  • Munissez-vous du logiciel XTrkCad , logiciel libre mais néanmoins soumis à une licence d'utilisation, respectez-la !
  • Téléchargez la bibliothèque depuis notre page de téléchargements ou par ce lien direct :
    ElementsVMM_XTrkCad_v1_1.zip
  • Collez la bibliothèque VMM décompressée dans le dossier Params du répertoire où vous avez installé XTrkCad, généralement le dossier Program files de votre ordinateur (sous Windows).
  • Suivez les instructions du logiciel pour afficher les bibliothèques voulues lors de l'édition - ce filtrage est simple, mais la documentation de ce logiciel n'est pas notre propos !

Notes de version des bibliothèques

Les deux bibliothèques sont fournies en l'état, sans garantie de conformité aux dernières caractéristiques en date des appareils de voie VMM.
Naturellement, nous faisons notre possible pour que ces bibliothèques soient conformes et à jour.
Ci-contre, quelques informations sur les problèmes connus et nouveautés.

VMM sous Raily4 version 1.1

Les 11 géométries SNCF 1961 sont définies.
Grâce à Olivier Damian, la version 1.1 est beaucoup plus complète (ajout des tronçons de pleine voie flexible ou rigide) et certaines erreurs entraînant une division par zéro ont été corrigées.

VMM sous XTrkCad version 1.1

Les 11 géométries SNCF 1961 sont définies, ainsi que les tronçons de pleine voie VMM : merci ROC !
Grâce à Olivier Damian, la version 1.1 est beaucoup plus complète (ajout des tronçons de pleine voie flexible ou rigide).

La géométrie en détail

Le fichier ci-contre contient les plans de tous les appareils ainsi que des nomenclatures :
  • Le branchement simple à gauche en Tg 0.13 à titre d'exemple,
  • La gravure des composants plats,
  • La grappe d'accessoires.
La nomenclature des autres appareils est donnée par le gabarit de montage.

Géométrie des appareils VMM

Chargez la bibliothèque depuis notre page de téléchargements ou par ce lien direct : Ce document montre la géométrie à l'échelle 3:4, les gabarits et la nomenclature des appareils.
Pour vos tracés papier, le document suivant contient la géométrie à l'échelle 1:1 :

Autres téléchargements importants

Parmi les autres téléchargements importants, le tarif à jour sous format Excel pour la collection VMM, les commandes funiculaires et les poteaux télégraphiques :

FAQ : les appareils de voie VMM ® de A à Z

Appareils de voie AL, Est, Nord, Ouest, Etat, Paris-Orléans, Midi, PLM, SNCF 1939 : sont-ils envisagés ?

  • Non, pas pour l'instant.

Branchements extra-courts en Tg 0.13 : sont-ils envisagés ?

  • Non, pas pour l'instant.

Branchements triples symétriques : sont-ils envisagés ?

  • Non, pas pour l'instant.

Codes de rails différents entre la pleine voie et les appareils : sont-ils compatibles ?

  • En effet, nous recommandons la voie Peco en code 75 pour l'usage de nos gabarits de pleine voie VMM et nous fournissons du rail Micro-Engineering en code 70 pour nos kits d'appareils de voie VMM car c'est le standard adopté par le Club Proto87, référence en la matière s'il en est, pour la construction intégrale réaliste.
    Nous avons expérimenté la situation dans notre page de construction d'un appareil de voie : si on juxtapose deux profilés différents, on voit qu'ils sont tout à fait compatibles!
    Nous avons mesuré les hauteurs respectives à 1.80 mm pour le code 70 Micro-Engineering (soit 18 microns de trop) et 1.87 mm pour le code 75 Peco (soit 35 microns trop peu...).
    Ni l'un ni l'autre ne respectent leurs cotes théoriques, mais la réunion des deux est 53 microns plus favorable que prévu !
    Au bilan et en utilisant soit des éclisses Peco en code 75, soit nos propres éclisses pour un rendu nettement amélioré, le passage d'un profil à l'autre est indiscernable.

Construction intégrale traditionnelle/ VMM : comment comparer ?

  • La construction intégrale selon la méthode maintenant traditionnelle brillamment démontrée par Yves Mercier par exemple requiert un peu d'habileté pour l'ajustage et le respect de la géométrie, la minutie habituelle du modéliste et quand même pas mal de temps...
    Avec les gabarits de montage d'appareils de voie VMM, vous vous facilitez la vie très largement en assurant une parfaite géométrie par construction.

Croisement court : est-il envisagé ?

  • Non, pas pour l'instant.

Croisement simple : est-il prévu ?

  • Naturellement oui : il suffit d'effectuer un montage partiel de la traversée de jonction double en Tangente 0.13 !

Dégressifs par quantité et revendeurs : y at'il moyen d'obtenir des conditions plus avantageuses ?

  • Modélistes en phase de démarrage d'un grand projet, vous êtes maintenant plusieurs à nous avoir contacté pour évaluer un projet important comprenant plusieurs dizaines d'appareils : quel bonheur...Si tel est votre cas, n'hésitez pas à nous contacter pour une offre comportant des dégressifs particulièrement avantageux !

Dérailleurs : sont-ils prévus ?

  • Non, pas pour l'instant.

Evolution d'un réseau existant : comment passer au standard VMM ?

  • C'est le problème de la compatibilité ascendante, éternel en modélisme...
    A chaque évolution des standards qu'on s'impose, il faudrait tout recommencer ou accepter quelques compromis!
    Les composants au détail comme la grappe injectée M31001 permettent aux installations existantes de progresser d'un grand bond vers le réalisme de la collection VMM sans pour autant détruire ce qui a été patiemment réalisé pendant parfois des décennies !

Gabarits d'entrerail et d'ornière : sont-ils prévus ?

  • Ils sont intégrés à chaque gravure de gabarit d'appareil de voie...
    Ceci dit, les ornières de placement des rails dans le tracé sont très efficaces.

Kits américains d'appareils de voie et VMM, peut-on comparer ?

  • Entre l'approche américaine bien connue qui a retenu toute notre attention et notre respect, on peut faire une comparaison de prix.
    C'est un argument, mais pas le principal : les kits américains reproduisent du matériel américain (clous au lieu de tirefonds + selles, travelage différent, géométrie et fonderies différentes : bref, tout !) qui ne s'adapte pas au matériel européen.
    C'est donc du matériel très adapté au modéliste américain, mais c'est complement faux pour nous !

Lames d'aiguilles : flexibles ou articulées ?

  • Les lames de nos appareils sont flexibles comme l'autorisent les rayons réalistes employés, ces appareils de voie sont fidèles !

Liaisons électriques : comment sont-elles prévues ?

  • Un immense avantage d'un gabarit avec l'appareil positionné mais libre de sortir, c'est qu'on peut souder calmement un fil sous un rail avec l'appareil sur le dos... euh... l'appareil retourné sur la table - et si vous êtes bon soudeur, les mains dans le dos...
    Ainsi positionnée, la soudure est totalement invisible une fois l'appareil ballasté.

Logiciel de planification : des bibliothèques d'éléments VMM sont-elles disponibles ?

  • Oui, bien entendu ! Vous les trouverez en téléchargement libre pour deux logiciels de planifications courants sur notre page de Géométrie.

Mise en forme des rails : faudra-t'il le faire soi-même ?

  • Oui, il faudra les courber soi-même, mais c'est facile à faire : il y a d'autres opérations qui demandent plus d'expérience que celle-là.

Monté ou en kit : une version montée est-elle prévue ?

  • Le kit permet aux clubs et autres associations de faire le petit investissement en outillages et gabarits par exemple, et aux monteurs professionnels d'exercer leurs talents.
    Les monteurs au noir ça n'existe pas, n'est-ce pas... ou alors, qu'ils nous contactent ! ;-)

Pièces détachées au détail : seront-elles disponibles ?

  • Oui, bien entendu !

Pleine voie : le rail Peco est-il obligatoire ?

  • Nous ne forçons personne, mais nous avons conçu les alvéoles du gabarit pour les traverses de cette marque car elle est bien diffusée en France et donne un rendu acceptable si on ne veut pas aller jusqu'à construire intégralement.
    Nous n'avons pas testé nos gabarits de pleine voie avec des travelages d'autres provenances.

Profilé de rail DCDS et kits d'appareils de voie ou de pleine voie VMM : est-ce envisageable ?

  • La méthode du gabarit VMM est tout à fait applicable au matériel distribué par C+L, tout comme au travail que font certains modélistes chevronnés sur des traverses complètes, moyennant les adaptations d'usage (dimensions des traverses, géométrie des composants en général).
    Ceci sera donc envisagé très volontiers si une demande se manifeste, contactez-nous une fois que vous vous serez organisés pour rendre cette demande suffisamment motivante pour engager un projet.

Proto'87 et procédure de construction des appareils de voie VMM : est-ce comparable au NEM décrit sur ce site ?

  • Il y a des éléments spécifiques à l'approche Proto'87 dans le souci du détail et de la forme que nous ne pouvons pas adopter dans notre approche "standard" car ils seraient "trop" exigeants pour Mr tout le monde, il faut faire quelques compromis.
    Nous en avons parlé avec Henri Cibert, président bien connu du club Proto87 : ce Club se propose de déterminer comment modifier notre procédure de construction destinée à la norme NEM par une méthodologie plus fine pour que l'utilisation des VMM en Proto'87 satisfasse leurs exigences plus élevées.
    Rappelons ici (voir Associations et clubs) que la variante Proto'87 des appareils de voie et fonderies VMM est le fruit d'une collaboration avec le Club Proto87, avec une volonté forte de mettre les fonderies en normes de roulement Proto'87 au même prix que celles en NEM 311.1 / RP25-88.
    Il s'agit bien d'une forme de mécénat évangélisateur de ce Club qui connait son rôle, un grand bravo à eux!

Rayon de courbure : quel est le minimum admissible avec la collection VMM ?

  • Pour les appareils de voie, point de salut : nous respectons l'original que nous représentons aussi fidèlement que possible !
  • Pour la pleine voie, nous avons testé la courbure de nos gabarits jusqu'à la valeur de 325 mm, ce rayon vous rappelle-t'il quelque chose ?
    Le gabarit garde une déformation résiduelle indiquant que nous avons dépassé la limite élastique, comme nous l'avions calculé.
    En libérant le gabarit, celui-ci présentait une flèche de 5 mm au centre pour une longueur de 279 mm.
    Nous recommandons donc, pour assurer la longévité du gabarit, de ne jamais descendre en dessous d'un rayon de 450 mm.
    Cependant il faut bien admettre que cette valeur est totalement irréaliste pour de la voie normale en HO : en réalité et dans les dépôts seulement, le minimum admissible est de l'ordre de 80 m (il faut entendre les matériels grincer!), soit environ 920 mm en HO...
    Il vaut mieux ne jamais descendre en dessous de :
    - 600 mm en voie cachée pour un bon roulement de vos beaux modèles un peu longs,
    - 900 mm en voie visible pour le réalisme.

Set de démarrage : est-il prévu ?

  • Oui naturellement, sous la référence 31000M vous trouverez un jeu d'outillage, de kits, de gabarits et de fonderies, ainsi que les fournitures nécessaires pour quatre branchements simples, deux à gauche et deux à droite, dont vous aurez toute raison d'être fiers puisque vous les aurez construits vous-même !
    Pas belle, la vie ?

Tangentes de petites et de grandes valeurs : sont-elles envisagées ?

  • Ces deux demandes posent des problèmes techniques très différents et demandent donc deux réponses séparées.
    La réponse est oui pour des tangentes plus grandes telles que 0.167, pour laquelle un appareil, une fonderie et l'outillage a déjà été conçu, et pas encore pour les valeurs plus petites (donc les rayons plus grands).
    Des tangentes plus grandes, donc des rayons plus courts, ont été prévus dès le départ avec 0.167 comme prochaine valeur à notre catalogue, aussi bien pour les fonderies et outillages que pour les gabarits avec les branchements simples qui sont déjà dessinés : la limite technique est l'utilisation des aiguilles flexibles plus courtes, il faut assurer le bon fonctionnement par des essais en vraie grandeur.
  • C'est aussi la raison pour laquelle des branchements triples symétriques doivent être fortement transposés pour fonctionner en HO en assurant la largeur d'ornière exigée par le respect des normes de roulement.
  • Des tangentes plus petites augmentent considérablement la longueur de la lacune mécanique au franchissement du coeur et doivent aussi être testées en vraie grandeur avant d'entrer dans notre gamme.

Temps nécessaire au montage d'un kit d'appareil de voie ?

  • Laissons parler un modéliste chevronné : "Et puis, avec les gabarit et les outils (pour former les aiguilles et contre-aiguilles, si j'ai bien lu le site), on a une sacrée aide technique. Je dirais qu'à la louche, on peut faire deux branchements en une demi-journée (ou une TJD), sans trop stresser (pour peu qu'on ait les bons outils et qu'on ait compris comment ça marche)."

Tirefonds : faut-il les clouer un par un ?

  • Cette question amène deux réponses très différentes selon quel modéliste vous êtes, voyez si vous vous reconnaissez dans l'un des profils suivants...
  • Vous êtes Protoïste : en l'absence de tirefonds réellement cloués, vous dépérissez en vous étiolant rapidement - en un mot vous êtes en manque, il vous faut une ligne tirefonds de temps en temps.
    Grâce à notre collaboration étroite avec le Club Proto87, vous trouverez parmi nos fonderies une version en normes de roulement Proto'87 avec, vous allez être contents, les trous de passage de vos tirefonds préférés. Aaaahhh... vous allez mieux, non ?
  • Vous vous considérez comme étant relativement Normal : il y a peu de temps vous ignoriez parfois jusqu'à l'existence de modélistes utilisant réellement le tirefonnage pour fixer leurs rails, mais vous n'allez pas vous embarquer volontiers dans des travaux de Bénédictins (malgré le respect etc.).
    Notre conception permet de s'en passer complètement : ils sont déjà représentés sur les coeurs et traversées moulés selon les normes de roulement NEM 311.1 / RP25-88, ainsi que sur tous les éléments de fixation de la gamme (selles gravées et injectées, coussinets et plaques etc.).
    Aaaahhh... vous allez mieux, non ?
    Voir aussi : Traverses et rails : comment sont-ils solidarisés ?

Traverses différentes : est-ce possible ?

  • Oui bien sûr pour autant que vos traverses entrent dans les alvéoles des gabarits de montage d'appareils de voie ou de pleine voe VMM !
    Une petite réserve toutefois : mécaniquement, un appareil se base sur quelques traverses mécanique réalisées en bakélite cuivrée pour pouvoir les souder aux rails via des selles gravées de notre fabrication, assurance d'une parfaite géométrie et de la possibilité d'utiliser nos outillages.
    Les autres traverses se remplacent sans problèmes, et nous avons une petite idée pour en réaliser de forme quelconque...

Traverses et rails : comment sont-ils solidarisés ?

  • Le tirefond réel en HO est pour les Bénédictins et les Protoïstes, mais pas pour le modéliste lambda : voir Tirefonds : faut-il les clouer un par un ?
    Les pièces intermédiaires entre les traverses et les rails sont de deux types :
    - Pièces gravées sur les traverses mécaniques réalisées en bakélite cuivrée,
    - Pièces injectées sur les traverses d'habillement réalisées en bois.
  • Pour les pièces gravées sur la bakélite cuivrée et sous le rail maillechort, on soude!
  • Pour les pièces injectées, il faut les assembler au rail d'une part, à la traverse d'autre part.
    On les place au bon endroit en les coulissant car la plupart sont des selles, donc le rail s'insère dans la pièce, on les immobilise d'une micro-goutte de cyano rapide et fluide comme la ZAC CA.
    Du côté bois, une fois que toutes les pièces plastique sont placées, on procède ainsi.
    Les traverses bois sont dans le gabarit, l'appareil est levé et retourné.
    On étend une petite quantité de colle contact Pliobond sous les pièces plastique, et avec le gabarit au sol (retirer les piges de hauteur), un peu de colle contact sur le tracé du rail sans tacher le gabarit.
    Cinq minutes de patience, puis on remet le l'appareil en place sur le gabarit et donc sur ses traverses d'habillement.
    On appuie dessus de manière "convaincante" pour que la colle prenne, et c'est fait.
    On peut accélérer nettement le séchage de la colle avec une simple lampe de bureau à incandescence éclairant la scène fortement.

Traversée de jonction simple : est-elle prévue ?

  • Naturellement oui : il suffit d'effectuer un montage partiel de la traversée de jonction double en Tangente 0.13 !

Trois rails alternatifs à conducteur central par plots : est-ce envisagé ?

  • Non.

Voie métrique ou étroite : quelque chose de prévu ?

  • Non.

Toujours pas de réponse à votre question ?

Dans ce cas n'hésitez pas : contactez-nous !
Si notre réponse n'est pas trop spécifique ou confidentielle, nous nous ferons un plaisir de l'ajouter à cette liste.