Loco fourgon PO E9-13

La locomotive fourgon réelle

Ces cinq locomotives constituent la seconde série d'engins de traction de la ligne d'Orsay, mises en service en 1904 juste après les Boîte à Sel à l'occasion de la prolongation de la ligne de Paris Austerlitz à Juvisy.
De conception similaire à la Boîte à Sel, elles étaient pourvues des mêmes bogies et de la même chaîne de traction : une aubaine pour le modéliste !
Apogee Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee  Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
  La E9, état d'origine, coll. Gachet La E9 devenue BB1289, cabine arrondie jusqu'en bas, portes coulissantes condamnées et sécurité sur l'échelle, photo Laforgerie
Elles étaient un peu plus longues et munies de deux postes de conduite, d'un compartiment central à bagages avec deux doubles portes coulissantes, niche à chien et lanterneau de toiture.
Egalement basées au dépôt de Paris-Austerlitz, les E9-13 ont assuré la desserte de banlieur jusqu'à Juvisy, puis Choisy-Orly comme les automotrices AE1-7.
Apogee  Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13  
  La E10 version d'origine, photo PO  
Sur proposition de Mr Parodi, ces machines ont été transformées comme leurs devancières entre 1933 et 1937 : les rhéostats sont remplacés par un convertisseur tournant, la Métadyne d'Alsthom, permettant une économie d'énergie de 28 à 38% selon le service demandé.
Après transformation, elles sont à la manoeuvre dans divers dépôts dont Paris-Sud-Ouest (Ivry), Vitry, Brive.
Ces machines ont été amorties entre 1965 et 1967 en raison de leur vétusté et de leur puissance trop limitée.
Apogee  Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee  Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
  La E11 en 1948 à Vitry - Photo Fenino La E11 plus tard à Brive - Photo Laurent
Avec seulement cinq exemplaires, ces machines ont pourtant connu de nombreux aspects différents pour le plaisir du modéliste et le malheur de l'artisan, mais nous en reparlerons plus loin.
Les E9 et E10 avaient initialement le haut des extrémités de cabine arrondi et le bas formant coffret ventilé.
Plus tard, ce coffre est modifié et l'arrondi descend jusqu'en bas de la cabine.
Apogee  Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee   Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
  La E12 en état d'origine - Photo PO La E12 en état d'origine - Collection Desrus
Les E11 à 13 n'ont plus ce coffre et leur cabine présente deux faces planes obliques avec des grilles différentes.
La E12 connait un destin singulier puisqu'après un accident, elle est transformée en1948 par les ateliers de Vitry et prend presque le même aspect qu'une Boîte à Sel !
Avec son chassis plus long, sa cabine est cependant plus longue aussi et elle reçoit une échelle d'accès en toiture.
Apogee   Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee   Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
  La E12 transformée à Vitry - Photo SNCF La E12 à Vitry - Photo Patrick Paul Durand
Nous ne l'envisagerons que si la demande se manifeste fermement... Apogee   Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee   Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
  La E12 transformée à Brive en 1965 - Coll. Desrus La E12 à Vitry - Photo Patrick Paul Durand
Pour conclure, ces machines auront donc connu quatre immatriculations successives :
  • E9-13 en version d'origine,
  • E289-293 en version 1'500 V dès 1933,
  • BB 289-293 dès 1938,
  • BB1289-1293 dès le regroupement des séries vers 1948 !
Apogee   Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee   Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
  La E13 transformée - Photo PO La E13 transformée - Photo SNCF

Le modèle Apogée Vapeur : un kit pas comme les autres !

On nous a demandé ce modèle, suite logique de la Boîte à Sel qu'un prestigieux prédécesseur avait aussi réalisé.
On voit à gauche le modèle dont nous sommes partis, qui n'était qu'une étude de volumes.
A notre grand regret, la demande n'est pas suffisante pour créer un kit complet avec la documentation officielle, notice et prototype.
Pour rester raisonnables, nous vous proposons une approche sympathique pour les audacieux, sous la forme du modèle de droite dont la majeure partie des composants sont désormais métalliques.
Comme nous ne sommes pas si raisonnables que ça, nous vous en proposons... trois versions principales !
Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
S'il y a au moins trois volontaires fermement engagés à créer par leurs propres moyens l'une ou l'autre des trois caisses possibles de cette locomotive fourgon, nous pouvons :
  • Dépouiller des kits de Boîte à Sel de leur gravure de caisse,
  • Finaliser la gravure du chassis allongé remplaçant celle du travelage.
Le reste du kit étant inchangé, et en particulier le prix !
Vous pouvez réaliser votre modèle en normes RP25-88 ou Proto'87 et soit en version ancienne comme ci-dessus, soit en version modernisée en ajoutant les mêmes modifications que pour la Boîte à Sel :
  • Sablières, suppression de la cloche et modification de toiture,
  • Panto E501 de Jean Pierre Pennati,
  • Plaques.
Les marchepieds inférieurs extrêmes sont à modifier en version modernisée car ils intersectent avec les sablières, comme en vrai.
Les autres locomotives fourgon n'ont pas le même galbe sur l'extrémité : une face plane remplace l'arrondi et le coffre inférieur, ce ne sont donc pas les mêmes grilles.
Sur ces dessins, nous n'avons pas figuré certaines autres pièces tirées du kit standard, ni modifié la longueur des tirants de frein.
Ce ne sera un kit pas comme les autres, puisque c'est vous qui réaliserez les quelques pièces qui seraient soit de grande taille, soit difficiles à obtenir autrement qu'en moulage (résine, MB ou bronze) ou en injection.
Exemple, la toiture : pas de stéréo, pas d'emboutissage de tôle.
Donc vous coupez, empilez, mastiquez et poncez...
Vous ferez les pièces en carte plastique d'après développés en vraie grandeur.
Le kit contiendra aussi un éclaté, et la notice du kit standard.
Nous fournirons les plans de réalisation des deux variantes de caisse et des deux variantes de toiture.
Nous ne ferons pas de prototype, mais la base mécanique est exactement similaire à la Boîte à Sel donc nous avons confiance.
Les petites pièces maillechort seront sur la gravure de travelage.
Les pièces blanches de l'éclaté ci-contre sont en carte plastique de 0.3 mm, vous fournissez la carte.
Vous imprimez les développés sur un autocollant A4 et vous découpez...
Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13

Les variantes possibles

La variante Boîte à sel allongée n'a pas été retenue pour l'instant, mais quatre autres variantes peuvent être obtenues par ce kit.
Voici leurs dessins, vous pouvez maintenant jouer au jeu des différences !
En voici une : les trois versions ont un vitrage d'angle différent, situé à l'avant, au centre ou à l'arrière du panneau d'angle...
Toutes les ouvertures facultatives (vitrages, grilles, rambardes etc.) sont marquées depuis l'arrière dans la gravure donc vous n'aurez rien de particulier à mesurer, mais il faudra ouvrir par vous même au besoin.

BB E9 en 600 V, version d'origine

BB 1289 en 1'500 V

BB 1293 en version 1'500 V

Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
La face avant très particulière de cette machine est dûe à deux coffres ventilés au dessus desquels la paroi de cabine est arrondie.
Le lanterneau est complet, l'échelle d'accès en toiture est libre, la machine porte ses frotteurs latéraux et son petit pantographe.
La même machine un peu plus tard : les coffres ont cédé la place à une face galbée complète, le lanterneau est interrompu par le pantographe E501 avec sa passerelle de visite, les mains montoires de cabine sont modifiées, les sablières sont descendues sur les bogies, les frotteurs ont disparu, etc. Cette machine peut aussi être réalisée en version d'origine bien entendu : remarquer les faces angulaires planes, les pare-brises descendant plus bas, les grilles de ventilation doublées, la protection de caténaire en haut, une rambarde au lieu de deux, etc.

Les patrons au fourgon

Sous ce titre un peu provocateur paraît-il (c'est l'inteeernaaationâââ-leuh... ;-) se cache l'esprit dans lequel ce modèle a été conçu, faire plaisir au petit nombre de modélistes qui le construiront :
  • La gravure des bogies est celle de la Boîte à Sel,
  • Celle du travelage reprend le plus possible d'éléments de la gravure existante,
  • Celle de la caisse est nouvelle.
Jusque là, rien de surprenant...
Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
La gravure de la caisse reprend l'idée déjà mise en place pour la 3.040 TA : une zone est dévolue aux gabarits de peinture et de pliage des fils représentant les conduites et rambardes, c'est le premier patron.
Pour vous proposer un modèle en très petite série à un coût aussi bas que possible, vous devrez mettre la main à la pâte et créer votre toiture bombée par empilage de carte plastique.
Le second patron est un ensemble de silhouettes de chaque couche de plastique, pour chaque variante de toiture supposant que vous utiliserez de la carte de 0.3 mm.
Imprimez-les sur autocollant, collez la feuille sur votre carte plastique et découpez !
Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13
Enfin, pour gagner de la surface de gravure, voici le troisième patron : les six variantes de la pièce formant la cabine et la moitié des flancs sont tirées du même dessin !
Vous aurez une combinaison d'ouvertures à créer à partir d'ébauches en demi-gravure, chaque variante demandant des découpes différentes.
A droite, l'extrémité 1 de la BB PO E9 (future BB 1289) avec les échancrures pour les caissons ventilés d'origine.
Ceci reste abordable à tout modéliste soigneux, car tous les cambrages sont guidés par la forme des autres pièces.
Alors... à vous de limer la tôle, et vivent les patrons !
Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13 Apogee    Vapeur - Locomotive fourgon PO E9-13

A suivre : le montage !