Brèves d'atelier

Vous trouverez ici les billets que nous publions environ une fois par semaine pour vous faire part de l'avancement de nos travaux, essentiellement quand ils enrichissent notre Boutique en Ligne ou les pages de contenu de ce site.
N'hésitez pas à venir régulièrement et à remonter dans le temps, car nous y consignons des informations concernant toutes nos références : progression de la conception, de la sous-traitance de composants, de la fabrication en interne ou du conditionnement !
Malgré nos efforts, il ne nous est pas possible d'informer chacun de vous séparément.
Si les informations que vous cherchez ne se trouvent pas dans ce site, contactez-nous !

Le 30 Octobre 2018

Bon, ça c'est fait !
Dans notre route vers la sortie de ce cher petit milieu de parvenus parisiens, nous avions déjà décidé de ne plus participer à aucune expo.
Un autre pas est franchi grâce aux interventions à l'élégance... rare... de nos amis Dupond et Dupont, l'administrateur en personne vient d'annoncer sa décision de bannir notre compte et notre raison sociale, ainsi que tous nos messages.
Comme on dit à Paris, merci pour le moment !
Cette décision de LR Presse est compréhensible, vu à quel point les échanges étaient devenus nauséabonds.
Nous l'aurions demandé dans les semaines qui viennent à l'issue de la série d'annonces en cours, dans le cadre de notre sortie du marché : cela n'avance que de quelques jours un changement planifié.
Et maintenant, ça change quoi ?
Pour l'information rien, car tous nos contenus commerciaux (annonces de disponibilité, etc.) sont sur notre site et que seul celui-ci fait foi.
Le fil sympathique du reality show jurassien est toujours accessible.
Pour ce qui est de l'échange avec vous, ma foi tant pis, tout le monde est évidemment perdant y compris le Forum LR Presse.
Je pense hélas que si j'interviens sur le Forum Trains de Rodolphe ce sera la même chose, sauf qu'on changera de Dupond à Dupont comme source des attaques personnelles.
Un exemple : le fil de la reprise des outillages Model Loco par AMF'87 et en particulier ce message qui contient une "fine allusion".
Cette affaire, c'est un train de 3.230T métrique que nous pourrons bientôt livrer, mais les amis seront bien sûr servis les premiers.
Rappel de définition
En droit suisse, le dol éventuel désigne la faute de celui qui prend délibérément le risque de causer un dommage à autrui sans pour autant avoir voulu que le résultat dommageable se produise.
Pour un accident de la route par exemple, la justice sanctionne le dol éventuel nettement plus sévèrement que la négligence, puisqu'elle y associe le fait que la personne avait conscience du risque encouru même si le contrevenant ne souhaitait pas l'occurrence de l'accident.

Les messages diffamants ont été supprimés su Forum LR Presse par la modération qui fait son travail, je suis donc heureux d'en avoir sauvegardé un ou deux pour l'exemple et l'indication de l'identité de leurs auteurs.
Et aussi à toutes fins utiles en justice.
Il reste à espérer, amis modélistes, que vous aussi avez sauvé les fils qui vous intéressaient sur le forum comme sur notre site.
Ceci dit, désolé mais l'annonce promise dans notre brève de ce matin, portant d'ailleurs la date d'hier, prendra un peu de retard.
Mais bon, un peu plus, un peu moins... ;-)

Le 29 Octobre 2018

Les Dupondt font de la morale
Ce message du sieur XX pouvant disparaitre du Forum LR Presse, je le copie ici.

"Et oui, les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
Pas d'engagement de date de livraison, soit quand on connait le temps que prennent ces fabrications.
Mais le hic, c'est que tu "invites" bien souvent tes clients à avancer les fonds et faire ta trésorerie.
Passe encore quand ils sont... philanthropes ou se sentent un peu mécènes, mais depuis au moins 3 ans qu'ils attendent leurs commandes, que dire ?
Quelle position commerciale peux-tu tenir honnêtement face à leur attente légitime, vu qu'ils ont "casqué" et ne sont pas sûr d'être livrés.
Le "hic bis", c'est qu'en intervenant ici - liberté de ce forum oblige - et en laissant croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, que les roues pleuvent "en avalanche", que les nouveautés se bousculent au portillon, certains encore naïfs et/ou rêveurs qui te lisent, s'imaginent que tout est disponible et donc que les transactions commerciales sont susceptibles de se dérouler dans une unité de temps "habituelle".
Donc, gaffe à la "JCR-isation" de cette activité."
Notre réponse
Celui qui conclut à lire nos brèves et nos publications sur le Forum LR Presse que nous prétendons que tout va pour le mieux est, au mieux, complètement hermétique à la langue française.
Celui qui pense que nous faisons pleuvoir les nouveautés en avalanche alors que toutes les annonces publiées depuis deux semaines concernent des références annoncées depuis 3 à 8 ans doit avoir une belle couche de je ne sais quoi dans les yeux.
Celui qui pense que nous abusons des avances de trésorerie n'est pas invité à admirer notre comptabilité.
Cela, en Français tout au moins, s'appelle de la diffamation.
Cela fait huit ans que nous tenons financièrement cette entreprise à bouts de bras et que nous annonçons des reports l'un après l'autre et des suppressions de développements.
Ce monsieur a été livré depuis plusieurs années de sa dernière commande et il est définitivement exclu qu'il nous en passe une autre.
S'il vient, on l'enverra se faire foutre.
JCR a fait de magnifiques modèles.
Maintenant qu'il est mort, paix à son âme de modéliste passionné jusqu'aux derniers jours.
Que les abrutis pétris de suffisance respectent au moins la paix des morts.
Mais encore...
L'autre Dupondt, lui, n'est pas sorti publiquement du bois au même endroit alors qu'il a annoncé par écrit et depuis des mois sa ferme intention de nous faire "rendre gorge".
C'est ce qu'il tente de faire, pour un délai dans livraison d'une commande valant 107.00 € au tarif actuel.
Il s'avère qu'il a quitté le Forum LR Presse depuis quelques temps et se trouve donc conduit à téléguider ses attaques s'il veut leur donner de la publicité.
Mais comme pour tous ceux qui insistent de la sorte, et il n'y en aura eu que trois ou quatre en onze ans d'activité, qu'ils sachent que chaque attaque amène une autre commande au dessus de la sienne dans la pile, puisque nous tenons à faire plaisir à nos amis et clients modélistes en leur livrant ce qu'ils attendent de nous.

Cette brève n'est pas terminée, nous travaillons sur une production qui sera présentée plus tard dans la journée.

Le 28 Octobre 2018

Dupond et Dupont : le retour
Nous avons été interpellé sur le Forum LRPresse par un modéliste dont le pourrissage, téléguidé par deux célébrités locales, n'a pas résisté à la modération.
Je m'en fais donc le relai ici pour que ceux-ci puissent continuer de nous nuire comme ils le souhaitent.
Nos meilleurs ennemis donc, voir brèves du 11 Juillet et 17 Août, tentent, par naïf interposé, d'insinuer que nous serions, je cite, "mauvais commerçants".
Comme on dit ici : Saaans blâââgue... ;-)
Nous sommes très mauvais commerçants, sinon nous ne fabriquerions rien et vendrions autre chose !
Nous avons une honorable réputation de "plus mauvais artisan en 30 ans" ; merci pour cette reconnaissance de notre statut d'artisan.
Clamons-le encore !
Suivez donc leur conseil avisé, achetez vos roues chez n'importe lequel de mes aimables concurrents qui ont un meilleur sens du commerce, ce n'est pas difficile à trouver, et donc jamais à un artisan.
Des roues à votre convenance, ce peut être plus difficile à trouver mais vous savez bien : "y'a un marché".
Achetez seulement des roues quand vous les voyez sur le stand, en synchronisant bien l'échange entre Votre Argent et Votre Commande contenant Vos roues.
En expo, ce ne sera plus sur notre stand : comme l'a rappelé l'un d'entre eux par naïf interposé (voir brève du 13 juillet), nous ne voulons plus croiser certains autistes avec leur gueule de carême.
Vous en êtes un autre...
Des histoires de gens qui ne peuvent pas se voir, il y en aura toujours, inimitié le plus souvent réciproque.
Non, les réservataires ne sont pas tous des saints.
Un exemple ?
J'ai développé et fabriqué des trains de roues de 040 TX pour pallier aux retards d'un "méchant" confrère, c'était si important aux yeux d'aimables réservataires.
Bilan : deux trains vendus, car les autres réservataires ont disparu avant d'avoir réglé leur commande.
J'y suis de ma poche pour les autres trains fabriqués sur la foi des réservations, d'accord.
Mais maintenant tout se paie d'avance et je n'annonce plus rien de mon planning.
Et dans salaud d'artisan, il y a aussi artisan !
(Message rétabli puisque les Dupondt sortent du bois)
Les roues : 22, v'là les 22 mm !
Deux réassorts dans ce diamètre, suite à la forte consommation de roues de 1.241A et Chapelon :
52406R 13 1 231B RP25 88 Serie 52407R 13 1 231B P87 Serie
52420RR 13 1 241A Serie 52422R 13 1 241A P87 Serie

Le 27 Octobre 2018

Les roues au calibre 12.6
Trois annonces aujourd'hui dans ce diamètre le plus souvent employé par des porteuses, mais parfois par des motrices comme cette  paire de réassorts :
52814RR M124 040TX Serie 52814RP M124 040TX Serie
Nous avions déjà démarré ce réassort depuis quelques semaines mais avions dû passer à autre chose le temps de réapprovisionner de l'outillage. 52815RR M3 040TX Serie 52815RP M3 040TX Serie
Dernier rayonnage attendu dans ce diamètre et maintenant disponible :

On voit ici ces essieux en monte provisoire sur un axe qui n'est pas emmanché à fond.
Mais du coup, le train des Forquenot du Paris-Orléans est maintenant complet...

52813RR Porteuse 1120 12R Serie  52813RP Porteuse 1120 12R Serie
Et voici donc ce train dans sa version RP25-88.
De quoi satisfaire des réservataires de longue date, que nous n'avons pas oubliés non plus !
51857TR Forquenot Serie

Le 26 Octobre 2018

Christophe Dufrenoy d'AMF'87 nous écrit...
Notre confrère Christophe s'est senti blessé par la version publiée sur le Forum LR Presse de notre brève d'hier.
Il a publié le message suivant, que nous reprenons ici pour respecter son droit de réponse.

"Eric, j'ai toujours respecté ton travail mais ce ton de dénigrement me parait vraiment des plus désagréable, tu oublies surtout de dire que tes roues parfaites magnifiques sont financièrement une ruine tant en argent qu'en temps (je parle en cout de production pur) et que pour beaucoup de modélistes ce que tu trouves hideux (moyeu à visser) est tout simplement rassurant (c'est calé à 90° à tous les coups!). Concernant l'épaisseur des rayons sur la profondeur du bandage, tu oublies aussi de dire qu'au delà du coût, c'est aussi le choix du matériau qui dicte certains critères, ce qui est faisable en fonderie ne l'est pas forcement en injection.
Bref, deux produits différents, deux cahiers des charges différents, deux notions de prix final différentes (quasiment du simple au triple en tenant compte de la TVA sur tes prix affichés il me semble en HT), bref, deux mondes que tu opposes alors qu'au final ce que tu proposes est complémentaire et offre une alternative.
Je sais qu'au fond, c'est ce que tu as voulu démontrer, mais de manière relativement maladroite et je dois dire blessante vis à vis d'un collègue qui essaie tout comme toi de faire du mieux qu'il peut.
Notre réponse

Cher Christophe, je tiens à te rassurer : si j'étais à ta place je ferais la même chose que toi, mais justement, je ne suis pas parvenu à être à ta place.
J'ai comme tu le sais le plus grand respect pour ton entreprise et ses produits, ainsi que pour ta fiabilité et ta personnalité : incapable d'amener mon affaire à la prospérité avec mes exigences car incapable d'accepter les compromis sur ce qui sort de mes mains (un peu) et de mon clavier (beaucoup).
Il est donc évident pour moi que c'est ma personnalité qui ressort et que je ne parviens pas à accepter les défauts visuels que j'évoque sur mes produits, qui sont là pour proposer (je n'ai pas dit offrir...) une alternative à ceux qui éprouveraient au moins une partie des sentiments d'incomplétude que j'évoque ici.
Bien entendu mes roues ne visent pas les mêmes objectifs que les tiennes et mes clients ne sont qu'une partie des tiens et de ceux d'autres confrères.
Ce n'est pas dénigrer tes roues que de dire que les compromis sont nécessaires.
Mon propos est de dire que si ces compromis sont inacceptables pour certains autres que moi, j'essaie de proposer (je n'ai pas dit offrir...) une alternative, et voilà.
Si le ratio de prix est seulement du simple au triple c'est (1) que tes roues reviennent plus cher que je ne le pensais, d'une part, et (2) que je suis loin de vendre les miennes au prix auquel je devrais les vendre : ce ratio devrait être de 1 pour 6.
Autant dire que ce n'est pas pour tout le monde, c'est évident !